Depuis quelques années, j’ai comme rituel avec ma famille et amis proches, de réaliser des cadavres exquis écrits. Au fil des années, nous avons amassé un certain nombre de phrases, drôles, poétiques, curieuses ou absurdes, que nous gardons précieusement dans un tiroir. De temps à autre, nous les relisons, et les réinterprétons de manière différente. Parfois, nous n’arrivons plus à nous relire, ou le sens d’une phrase évolue avec le temps. Ces dernières années, j’ai accumulé de mon côté beaucoup de photographies à travers des séries très différentes les unes des autres. J’ai travaillé sur ma famille, sur moi, sur le corps, et d’autres sujets divers qui me passionnent, sans comprendre comment ces sujets si différents pouvaient émaner de ma sensibilité artistique. En expérimentant une cohabitation d’images différentes, une certaine poésie s’est dégagée de ces associations. Pour la première fois, je regardais mon travail autrement, et ces sujets, qui me semblaient incompatibles, racontent beaucoup de moi. Je me suis inspiré du concept du cadavre exquis afin de créer des phrases photographiques, au sens malléable et fluctuant.

You may also like

Back to Top